Chroniques·Hercule Poirot·Sagas

Hercule Poirot : La mort dans les nuages

« Vous avez raison Monsieur Poirot. Avouez tout de même qu’ils ne paient pas de mine. Comme presque tous les grands hommes ! Tenez, moi qui vous parle. On m’a pris un jour pour un coiffeur ! »

La mort dans les nuages

 

Auteure : Agatha Christie. 

Éditions : Le Livre de Poche.

Genre : Policier.

Année de sortie : 1935.

Nombre de pages : 223.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♡ ♡

 

Mon avis :

Étant une grande amatrice d’Agatha Christie, je me suis mise en quête de collecter tous les Hercule Poirot et Miss Marple dans la collection Le Livre de Poche. Quand je l’ai aperçu en librairie dans la bonne collection, il était donc évident que j’achète cette enquête.

Hercule Poirot voyage dans le vol Paris-Londres de 12h quand Madame Giselle, une célèbre usurière de Paris, est tuée avec une fléchette empoisonnée. Mais comment l’a-t-on lancé ? Sûrement avec la sarbacane amérindienne retrouvée sous son propre siège. Cependant, étant malade en avion, Hercule Poirot n’a rien vu du crime. Dans ce cas, tous les passagers semblent suspects, et même lui. En effet, n’importe qui dans l’avion a pu se débarrasser de Mme Gisèle de cette façon si particulière.

Cette enquête a été sympathique à découvrir, même si elle m’a moins emballé et passionné que les précédentes. Dès le début, j’ai été moins prise par l’intrigue et l’auteure n’a pas réussi à me faire totalement adhérer à l’histoire. En effet, le crime m’a perturbé et rendu confuse. Je n’ai pas vraiment compris où Agatha Christie voulait emmener son investigation. Certes, le meurtre est original et particulier puisque ce n’est pas dans tous les romans policiers que la victime est assassinée par une fléchette amérindienne empoisonnée. Cependant, il y avait un trop-plein d’informations et d’indications qui ont commencé doucement à me perdre. Cela m’a donc frustré et agacé, car je n’ai pas entièrement saisi l’avancement de l’enquête et les indices qui étaient peu à peu laissés par l’auteure. Selon moi, la résolution du meurtre a également été très rapide et expéditive puisqu’il a suffi d’un seul chapitre pour que l’enquête soit clôturée et que le meurtrier soit arrêté. C’est étrange, car, habituellement, Agatha Christie préfère ménager le suspense et révéler au fur et à mesure les indices qui feront comprendre à ses lecteurs, qui est le vrai meurtrier. Ainsi, quand le tueur est découvert, on est : soit, surpris, mais la solution paraît logique et plausible ; soit, on est content, car on avait le bon assassin. Dans les deux cas, l’histoire a été intéressante et palpitante pour le lecteur. Pourtant, selon moi, cela n’a pas été le cas pour cette enquête puisque la fin m’a encore plus perdu et déçu. Elle semble aussi peu plausible et logique, car aucun indice et aucune preuve ne m’a conduit à soupçonner cette personne. Toutefois, on peut dire que le rôle de l’intrigue est parfaitement rempli puisque, du début à la fin, je ne me suis doutée de rien. Je vous conseille donc ce livre, si vous aimez particulièrement le genre policier ou les enquêtes d’Hercule Poirot.

D’autre part, les nombreuses descriptions de personnages et le trop-plein d’informations à leur sujet m’ont encore plus troublé. Effectivement, je ne savais plus vraiment qui était qui, qui était quoi et qui avait fait quoi. Tout, c’est donc mélangé dans mon esprit pour ne former plus qu’un tas d’incompréhension. De plus, dans ce roman, Hercule Poirot m’a bizarrement agacé et énervé. À certains moments, j’avais vraiment envie de le secouer ou de lui faire arrêter avec ses petites manières et manies que j’aime, pourtant, beaucoup dans ses autres enquêtes.

Pour conclure, ce roman a été sympathique à lire, l’intrigue spéciale et l’enquête a semblé bien remplir son rôle puisque, jusqu’à la fin, on ne savait pas qui était le meurtrier. Cependant, cela n’a pas fonctionné avec moi, car je n’ai pas tout compris. En effet, un trop-plein d’informations, de descriptions et d’indications m’a empêché d’y voir clair et de saisir tous les indices laissés par l’auteure. Malgré son originalité, ce livre m’a donc pas mal perturbé et troublé.

P.S : Après votre lecture, je vous conseille de regarder la série de la BBC qui a adapté tous les Hercule Poirot en films. Je trouve que l’acteur d’Hercule Poirot, David Suchet, joue extrêmement bien son rôle. Il a su comprendre, apprivoiser et devenir le personnage d’Agatha Christie.

Une enquête originale, mais assez étrange.

 

Un commentaire sur “Hercule Poirot : La mort dans les nuages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s