Chroniques·Conte·Disney·Jeunesse·One-Shot·Réécritures

Ce rêve bleu

« La magie reflète l’âme de celui qui la contrôle. »

Ce rêve bleu

 

Auteure : Liz Braswell.

Éditions : Hachette (Heroes).

Genres : Jeunesse, Conte.

Année de sortie : 2019.

Nombre de pages : 323.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♡ ♡

 

Mon avis :

En librairie, la phrase d’accroche de ce livre m’a beaucoup intrigué. J’ai donc lu le résumé pour voir de quoi il en retournait. C’était une réécriture du conte d’Aladdin, mais la version de Disney. Étant une grande fan de la compagnie, il ne m’a pas fallu longtemps pour me laisser tenter par ce roman et l’acheter.

À Agrabah, un jeune homme pauvre, prénommé Aladdin, tente de survivre. Un jour, il se fait arrêter par les gardes de la ville et est envoyé au cachot. Le grand vizir, Jafar, déguisé en vieillard, lui propose un marché. Il l’aide à sortir de prison et en contrepartie, Aladdin l’assiste pour récupérer une lampe dans la caverne aux merveilles. Aladdin accepte et suit le vieillard dans le désert. Il rentre dans la caverne et commence ses recherches. Mais, si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe ?

Ce roman est une réécriture du conte d’Aladdin. Toutefois, cette réécriture jeunesse du conte est une réécriture du dessin animé de Disney. Il ne faut donc pas vous attendre à de grands changements au début du livre ou à apprendre de nouvelles choses sur la légende d’Aladdin. Ce roman a donc été sympathique et agréable à lire, même s’il a manqué d’originalité dans son histoire. En effet, les cent premières pages sont une réplique exacte du dessin animé. Même les dialogues entre les différents personnages sont identiques. Cependant, l’histoire reste intéressante, l’univers magique et l’ambiance des mille et une nuit superbe. J’ai aussi beaucoup aimé que le livre réussisse, par la suite, à s’éloigner du dessin animé, tout en lui restant très fidèle. C’est une impression étrange, mais agréable. Selon moi, cela a dû être compliqué à réaliser et pourtant, Liz Braswell, l’auteure, s’en sort merveilleusement bien. J’ai aussi trouvé amusant et assez incroyable qu’un infime détail puisse changer une grande partie de l’histoire. Effectivement, la lampe de la caverne aux merveilles, donnée à la mauvaise personne, change quasiment tout le roman. De plus, il y avait énormément d’actions, de mystères et de rebondissements. J’avais envie de savoir la suite à chaque nouvelle page tournée et à chaque nouvel élément introduit dans l’histoire. Toutefois, l’auteure m’a un peu perdu dans certains choix qu’elle prenait. Par exemple, certaines décisions prises par Jasmine ou Aladdin étaient irrationnelles, irréalistes et assez rocambolesques à mon goût. Certes, l’histoire et l’univers du conte sont dans l’extravagance et l’excès, puisque c’est un conte merveilleux et magique. Cependant, avec ce manque de réalisme et de cohérence, l’auteure m’a, parfois, perdu dans ma lecture. Je n’ai donc pas pu complétement rentrer dans cette réécriture.

D’autre part, je n’ai pas réellement su m’identifier et m’attacher aux personnages. Je les ai trouvés agaçants et superficiels. En effet, selon moi, Jasmine et Aladdin ne sont pas assez profonds et charismatiques pour ce genre de romans. Ils manquent de caractère et de crédibilité. De plus, les protagonistes secondaires ne marquent pas spécialement les esprits. C’est dommage, car ils avaient tous un vrai potentiel de départ. J’ai donc lu ce livre, plus, pour l’histoire que pour ces personnages. Toutefois, je dois tirer mon chapeau à l’auteure pour avoir pensé et recréé un Jafar amélioré. Il est sublime en méchant et incarne son rôle à la perfection. Il est cynique, fou, cruel et malfaisant. C’est le bon méchant par excellence.

Pour conclure, cette réécriture du conte d’Aladdin a été agréable et intéressante à lire, même si elle a manqué d’originalité et de caractère dans son histoire, ses dialogues et ses personnages. J’ai également beaucoup apprécié l’univers, le personnage de Jafar et l’ambiance des mille et une nuit. Aladdin reste un de mes dessins animés Disney préférés, j’ai donc, malgré tout, bien aimé ce roman.

 Une lecture mitigée.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s